[GIF] NewLogoCEVEO
Coopération & Echanges Vétérinaires Est-Ouest
[GIF] Drapeau Francais    [GIF] Drapeau Anglais
 
CEVEO - Le LAOS en 2013

 MISSION DE BILAN AU LAOS DU 6 AU 11 DECEMBRE 2013
   
 [JPG] Laos2013EVAL_DrapeauxArrivées à Vientiane entre le vendredi 6 décembre pour les uns et samedi 7 décembre pour les autres et arrivée à Thakhek le dimanche 8 décembre 2013.
Participants :
Daniel LAURENT, trésorier de CEVEO chef de Mission;
Pauline OTZ, Secrétaire Générale de CEVEO qui était accompagnée d’une de ces amies de promotion Claire-Elise BLARD installée en clientèle à Saint Emilion;
Jacques THIBAUT, trésorier adjoint de CEVEO;
Guy DELDEM membre de CEVEO et qui nous a rejoint pour faire des photographies et des films sur notre mission spécifique dans un des districts.
Bernard LOBIETTI, Président de CEVEO. Mon épouse Jeannette m’accompagne.
   
 Dimanche 8 décembre 20013
Journée voyage vers Thakhek 350 km . A Vientiane le dimanche matin nous avons retrouvé la traductrice  VATSANA qui va accompagner Daniel et Pauline durant toute notre mission. Elle est très sympathique et d’une grande efficacité.
Elle a déjà été la traductrice dans une précédente mission.

Dimanche soir : rencontre de Madame  Khamsousskkha THAMMAVONG, chargée des relations internationales au département des Affaires  étrangères de Khammouane. Elle est l’une des collaboratrices de Khampaul CHANTHAMISOUK.
 [JPG] Laos2013EVAL_Aeroport
Avec elle nous préparons la journée du lendemain (rencontres officielles pour toute la mission) ainsi que la mission de Pauline et Daniel (choix du District à 80 km de Thakhek). Cette personne est très efficace et elle s’est bien occupée de préparer la mission qui va se projeter dans un district.
   
Lundi 9 décembre 2013

8 Heures 30 : rencontre au département des Affaires Etrangères de Khampaul  CHANTHAMISOUK et de Madame Khamsousskkha THAMMAVONG :
Il est heureux de nous revoir mais sa santé parait précaire. Je lui expose les buts de ma mission (bilan de nos trois ans de coopération et la préparation de l’avenir). Il nous affirme qu’il faut continuer nos missions mais c’est le PAFO qui prend la décision ultime.
J’insiste pour que ce dernier nous accompagne ce qu’il accepte.

9 heures : rencontre au PAFO avec Monsieur Viengkham XAYAPHONE directeur adjoint  du PAFO et Monsieur Bounnet MANNITHAM chef du service de l’Elevage, Khampaul CHANTHAMISOUK, Madame Khamsousskkha THAMMAVONG, VATSANA et toute l’équipe de CEVE0.

 [JPG] Laos2013EVAL_Reunion1

Silence pesant. Je prends la parole en faisant l’historique de notre implication au LAOS depuis 2006 et la mise en place d’une coopération à la suite de ma mission de 2008 avec l’Inspecteur Général de Philippe CHARTIER.
Je tiens à préciser que VATSANA et Khampaul se sont relayés pour assurer une  traduction fiable de nos conversations.

Progressivement les choses vont se débloquer et nous obtenons tout d’abord une grande satisfaction de nos interlocuteurs pour notre action auprès des VVW.
5 districts avec celui de cette année ont été faits et ils souhaitent que nous  poursuivions notre action dans les 4 autres districts.

 [JPG] Laos2013EVAL_PhotoFamille
Ils nous expliquent qu’ils ont des difficultés dans leur organisation locale pas de lieux de stockage réfrigérés avec parfois le manque d’électricité.
Il faut informer les personnes et c’est parfois délicat avec les Infirmiers vétérinaires villageois (traduction en français des VVW).
Le cheptel bovin est difficile capturer.
Mais ils pensent que pour un certain nombre d’Infirmiers vétérinaires villageois c’est très positif. Ils souhaitent améliorer tous ces points dans les années à venir.

1ème demande : Poursuite des actions de CEVEO dans les 4 districts restants.
Nous sommes bien entendu d’accord pour satisfaire cette demande.

2ème demande
: continuer nos actions mais en nous orientant vers le matériel de base (fournitures de seringues d’aiguilles etc), la fourniture de petits réfrigérateurs dans les différents districts et les médicaments de base.
Il faudrait mettre en place des unités légères avec des frigos de stockage et des caisses communes de médicaments de base et apprendre à s’en servir. Cette demande nous paraît acceptable pour la mise en place lors de missions futures.

3ème demande
: aides aux vaccinations des cheptels.
On nous explique ensuite que des mesures nationales obligent les PAFO à organiser dans chaque district les prophylaxies auprès des bovins en ce qui concerne la septicémie hémorragique.
Une longue discussion s’instaure où il apparaît qu’en matière de prophylaxies il faudrait les prévoir :

  • Sur les bovins pour la septicémie hémorragique notamment
  • Sur les porcs prévention de peste porcine
  • Sur les volailles prévention de Maladie de Newcastle


Daniel LAURENT explique qu’en matière de prophylaxies collectives il faut vacciner un grand nombre d’animaux au moins 80% et sur un territoire relativement vaste. Les animaux doivent être de plus identifiés. Nos interlocuteurs nous expliquent qu’ils disposent du matériel pour identifier les animaux et que pour les bovins cela coûte 10 000 kips par animal soit 1 €.

Nous proposons alors au PAFO de faire une vaccination expérimentale dès cette année dans un village au niveau des bovins avec mise en place d’un couloir de contention et d’aide à la vaccination pour les Infirmiers Vétérinaires Villageois.
Cette demande est acceptée par nous.
Il est ensuite demandé qu’un document nous soit transmis avant mon départ pour Vientiane le lendemain. Je demande également que ce dernier soit traduit en français par Khampaul. Nos hôtes acceptent cette requête et nous informent que le document sera prêt dès le lendemain matin.

 [JPG] Laos2013EVAL_Achats1

Le reste de la journée va se passer dans la préparation de la mission qui partira à 7 heures du matin.
Je tiens à signaler le travail colossal que Daniel et Pauline effectue chaque année pour que leurs interventions auprès des Infirmiers Vétérinaires Villageois soient les mieux organisées possible.

 [JPG] Laos2013EVAL_Achats2
  • Achats de diverses denrées alimentaires pour les pauses.
  • Eau en quantité
  • Seringues, aiguilles, liens solides pour construire un travail de contention
  • Et cette année en plus, fournitures pour la vaccination expérimentale d’une centaine de bovins (glacières et achat des doses vaccinales)
   
 Mardi 10 décembre 2013
  • Pour l’équipe de Daniel c’est le départ vers XEBOUATHONG (Chef lieu de District) Centre Sud de KamouannE choisi pour la formation des Infirmiers Vétérinaires Villageois à 7 heures du matin  accompagnée d’un chauffeur, de Madame Khamsousskkha THAMMAVONG et de VATSANA la traductrice.
  • Pour Jacques THIBAUT et moi  nous allons au bureau de Khampaul pour récupérer le document dûment signé, qui  correspond totalement à nos  attentes et qui devrait nous  permettre de poursuivre notre collaboration avec la province de Khamouanne si la Région Rhône-Alpes le souhaite
 [JPG] Laos2013EVAL_Vehicule1 [JPG] Laos2013EVAL_Vehicule2
  Les documents en Lao et en Français
 
  [JPG] Laos2013EVAL_DocLao 
  [JPG] Laos2013EVAL_DocFr 
   
 Mercredi 11 décembre 2013Nous sommes rentrés à Vientiane le mardi soir vers 18 heures et nous avons retrouvé Xaya CHENCHENG qui est aussi l’un des éléments déterminants de notre coopération. Il parle un français excellent et il est passé maître dans l’organisation de tous nos rendez-vous.
 [JPG] Laos2013EVAL_Nabong1

  Le matin visite de la Faculté d’Agriculture Nationale de NABONG située à 40 kms environ du centre de Vientiane. Xaya nous accompagés et c’est lui qui s’est chargé d’organiser cette visite.
Nous sommes reçus par le Vice Doyen de cette Faculté Monsieur le Professeur Fongsamouth SOUTHAMMAVONG et un certain nombre de ses collaborateurs. Il est venu avec Xaya l’an passé pour les 20 ans de CEVEO.

 [JPG] Laos2013EVAL_Nabong2
Il est très heureux de nous accueillir et de s’exprimer au départ en français. Nous nous trouvons dans une vaste salle officielle et un projecteur est prêt pour assurer la projection d’un PPT préparé par le Professeur Vannaphone PUTTHANA (ce document très intéressant est joint au rapport).

De ce rapport nous pouvons retenir plusieurs points importants:
  • La formation vétérinaire diplômante dure 5 ans et elle est conforme à ce qui se pratique dans les autres pays de l’ASEAN Association des Nations de l’Asie du Sud Est, elle a été fondée par cinq États, principalement de l'Asie du Sud-Est maritime : Philippines, Indonésie, Malaisie, Singapour, et Thaïlande. Le Brunei les rejoint 6 jours après son indépendance, du Royaume-Uni le 8 janvier 1984. Le Viêt Nam entre en 1995, suivi du Laos et de la Birmanie (actuel Myanmar) le 23 juillet 1997 et du Cambodge le 30 avril 1999.
  • La première promotion de 25 vétérinaires est sortie en 2013. On connaît leur destination future 19 travaillent au Laos (8 vont se rendre dans les PAFO du nord du pays, d’autres travailleront dans des centres de production de vaccins, 2  dans les cliniques vétérinaires privées de Vientiane et 3 aspiraient à l’enseignement malheureusement un seul poste de créé), 3 vont faire un stage en Israël et 3 sans données précises de leur futur professionnel.
  • Le nombre d’étudiants : Actuellement il y a 43 élèves en 5ème année, 0 en 4ème année car année de changement de cursus du secondaire, 16 en 3ème année, 22 en 2ème année et 24 en 1ère année soit un total de 105 étudiants. La demande des étudiants pour les études vétérinaires est faible.
  • Les besoins en vétérinaires ont été évalués à 638 et l’arrivée des nouveaux formés ne ramènera ce chiffre qu’à 432 en 2020.
  • Le programme des études est détaillé dans le PPT joint.
  • Activités des enseignants est un problème car il manque des enseignants. Certains viennent du Vietnam mais aussi de la Thaïlande toute proche (Faculté KKU à 180 km de Vientiane - 3 heures par la route). Le manque d’enseignement pratique est cruellement ressenti.
  • Le partenariat avec VetAgro Sup est particulièrement apprécié et connu. Il nous est détaillé avec des formations pratiques très appréciées des étudiants car ces derniers peinent à établir une relation entre les études théoriques et la formation pratique sur le terrain. Ils ont donc une forte motivation pour ces cours pratiques dispensés par des  enseignants de VetAgro Sup.. Les étudiants peuvent également participer à des observations sur les troupeaux de bovins qui se trouvent dans les 10 villages qui entourent la Faculté. Xaya en tant que traducteur y a participé et cela a été  ressenti comme une action dynamique et indispensable.
 Discussion après la projection
  • La Faculté et le Gouvernement vont mettre en place une publicité vis-à-vis de la population pour assurer la promotion de l’action vétérinaire.
  • La Faculté pour le cursus vétérinaire manque d’équipements ; Le gouvernement laotien a un  budget restreint pour la formation vétérinaire.
  • Des collaborations avec les divers états de  l’ASEAN, du Canada et de VetAgroSup doivent être renforcées et notamment en pratique car elle fait  cruellement défaut. Les cas pratiques sont peu enseignés.
 [JPG] Laos2013EVAL_StaffNabong

 

  • Des formations peuvent se faire actuellement à l’extérieur de la Faculté.
  • Le Vice-Doyen et les personnes présentes souhaitent une poursuite et un renforcement du programme de VetAgro Sup financé par la DERIC de la Région Rhône-Alpes. Ils souhaiteraient que CEVEO, notamment pour la pratique de notre Art, y soit étroitement associée. J’approuve cette proposition car il serait facile pour nos experts avant de rentrer en France de passer quelques jours à la Faculté. Nous les informons que nous en parlerons avec les responsables de VetAgro Sup et la Région Rhône-Alpes (dans le cadre de la mission confiée à notre confrère VANHOYE).

  • J’ai ensuite posé la question de savoir s’il ne serait pas intéressant d’exiger qu’un certain nombre de nouveaux diplômés fût dirigé vers les PAFO. Le Vice-Doyen partage cette analyse amplement mais il n’existe pas aujourd’hui d’obligation légale.

  • Dans ma conclusion, après les avoir remerciés de la qualité de leur exposé et de la franchise de leurs réponses, j’ai pu souligner ma joie de voir enfin la première promotion sortie de Nabong. En effet lors de mon passage il y a 5 ans tout était encore théorique. Il est vrai que le chemin est immense et les difficultés pratiques parfois insurmontables mais j’ai pu dire qu’il faut se réjouir « du verre à moitié plein » et ne pas se complaire dans un pessimisme permanent.
Après ce long exposé et débat, le Vice-Doyen nous a fait visiter les installations dédiées à la formation vétérinaire qui se  situe dans un quadrilatère proche des locaux de réception de la Faculté.
 [JPG] Laos2013EVAL_Classe1
  • Plusieurs salles de classes aérées et bien entretenues. Nous sommes rentrés dans l’une d’elles occupée par la 5ème année. Une vingtaine d’étudiants qui se lèvent dès notre arrivée. Il y a 4 jeunes filles sur une vingtaine de présents. Ils assistent à un cours d’un professeur de la Faculté KKU en Thaïlande. J’ai demandé quels étaient ceux et celles qui iraient dans les PAFO à la fin de leurs études et nous avons constaté une dizaine de doigts se lever.

 [JPG] Laos2013EVAL_Classe2
Avant de rejoindre la capitale, le Vice-Doyen nous a proposé
d’assister à la vaccination des
carnivores domestiques. Nous
nous sommes rendus dans un des villages proche de la Faculté.
Au bout d’une piste nous avons trouvé des étudiants vétérinaires, des Infirmiers Vétérinaires Villageois et une jeune consoeur sortie de VetAgro Sup qui travaille pour AVSF Canada (elle est sous contrat jusqu’en 2015).

[JPG] Laos2013EVAL_Bibliotheque
  • Visite de la bibliothèque bien entretenue.
    18 000 ouvrages classés avec méthode. Le bibliothécaire est heureux de nous faire visiter ses locaux et  souhaiterait recevoir des livres de pratique vétérinaire et des journaux. Nous pourrions peut être voir ce que CEVEO peut faire.
 
  • Visite d’une salle pratique avec l’équipement.
  • Visite d’un laboratoire.
    [JPG] Laos2013EVAL_Classe3
  • Visite du Musée de la Faculté avec notamment tous les outils agraires anciens.
 [JPG] Laos2013EVAL_EtudiantElle est chargée notamment d’un programme de vaccination collective des carnivores. La fourniture des vaccins est gratuite. Nous avons pu assister à l’une d’entre elles. Les chiens sont amenés muselés par les villageois. La vaccination est rapidement menée. Un certificat est délivré et l’animal est identifié par un collier de couleur dont l’efficacité ne parait pas très pérenne.
A titre personnel j’ai trouvé dommage que l’on ne profite pas de cet acte vaccinal pour apprendre aux étudiants à conduire un examen simple de ces carnivores (prise de température, auscultation, palpation etc.)
 [JPG] Laos2013EVAL_Vaccination
   
Professeur SOUTHAMMAVONG a souhaité nous offrir un excellent repas laotien dans l’un des très bons restaurants de la capitale.
Il voulait ainsi nous remercier de notre intérêt pour sa Faculté et souhaiter que CEVEO soit associé plus étroitement à la formation pratique dans son établissement. Il est vrai que s’il existe un partenariat en Nabong et VetAgro Sup c’est notre ami
Daniel LAURENT qui en est le responsable.
 [JPG] Laos2013EVAL_Repas

L’après midi rencontre à l’Ambassade de France de Vientiane où nous avons rencontré Benoit BONAIME, Attaché de Coopération Service de Coopération et d’Action Culturelle  (benoit.bonaime@diplomatie.gouv.fr)

Nous avons été très bien reçus. Xaya nous accompagnait.


J’ai présenté CEVEO ainsi que notre programme à Khamouanne et nos rencontres diverses à la Faculté d’Agriculture de NABONG. Il nous a expliqué qu’il connaissait parfaitement les nombreux programmes de coopération de la Région Rhône-Alpes ainsi que la Faculté.
Il avait reçu en son temps l’Inspecteur Général Bernard VANLOYE et il avait ainsi connaissance de notre existence.
Il avait également rencontré personnellement Philippe CHARTIER (inspecteur Général Vétérinaire qui était directeur de FVI  lorsque nous avions fait notre mission conjointe en 2008).
Il nous bien remercié d’être venu le rencontrer et qu’il serait toujours là comme facilitateur de nos missions et qu’il fallait travailler en synergie pour amplifier nos actions.

Le CR de la mission de Daniel et Pauline aura toute sa place dans ce rapport.

   
 MA CONCLUSIONDepuis ma mission de 2008, le Laos a fait des progrès conséquents portés semble-t-il par ses puissants voisins (notamment le Vietnam et la Thaïlande). Amélioration des routes autour de la capitale, naissance de vastes parcs industriels. Il reste des poches de pauvreté évidentes notamment dans les campagnes. 60% de la population vit ou survit de l’agriculture.
L’enseignement vétérinaire est en train de naître alors qu’il y a 5 ans je n’avais pu constater qu’une volonté politique. Des synergies sont possibles avec VetAgro Sup CEVEO et la Faculté de Nabong. C’est une proposition à faire lors du rendu à la Région Rhône-Alpes de la mission de notre confrère VANHOYE.
Notre travail à Khamouanne est largement reconnu par le PAFO qui souhaite le poursuivre en l’approfondissant notamment avec l’apport de matériel et autres. Nous pensons qu’il faudrait porter à deux missions annuelles minimum nos interventions. Seule la Région est capable d’y apporter une réponse.
   
 [JPG] Laos2013EVAL_ChevalNous avons même découvert un centre équestre à Vientiane grâce à Xaya. [JPG] Laos2013EVAL_CentreEquestre
 [JPG] Laos2013EVAL_Marche [JPG] Laos2013EVAL_Vaches [JPG] Laos2013EVAL_Wat
Enfin le peuple laotien paisible et accueillant mérite notre attention d’autant que la richesse touristique pourrait bien être  aussi une des solutions de développement.
 
 [JPG] Laos2013EVAL_Mekong
Un beau couché de soleil sur le Mékong
 
   
 Bernard LOBIETTI
Président de CEVEO
LE DIMANCHE 15 décembre 2013
 

 

Administration
Conception / Réalisation / Hébergement : ADVI SARL